• 2016 09 13/20 - Corse

    PHOTOS

     C'est en Corse que 23 membres du Club ont choisi d'aller passer la semaine du 13 au 20 septembre, l'organisation étant assurée par le maître en la matière : j'ai nommé notre vice-président et néanmoins ami Bernard Fantauzzi.

    Des ennuis de santé ont contraint certains à s'abstenir, d'autres à se désister, enfin il y a eu des modifications jusqu'à la veille du départ : de quoi occuper un peu plus Bernard qui a assumé tous ces imprévus avec le sourire.

    C'est dans le sud de l'île que le groupe a surtout évolué : Porto-Vecchio et Porticcio notamment, mais Evisa, Ile-Rousse et Casamozza ont aussi été des villes-étapes.

    Ensoleillé au début et à la fin, le parcours a été abondamment arrosé, l'occasion de mettre les pendules à l'heure : ceux qui croient que Corse est synonyme de soleil et ceux qui pensent que les Traction sont étanches, sont à côté de la plaque (surtout à propos d'un certain cabriolet ...) !

    Comme on pouvait s'y attendre de la part de nos anciennes, elles nous ont imposé quelques caprices : essence qui bouchait son filtre, garnitures qui jouaient du tambour sans frein, démarreur qui ne se marrait plus, bref, l'occasion de mettre à l’épreuve les compétences en mécanique de certains et la solidarité des autres. 

    A ce stade il faut souligner le dévouement de Jean-Louis Foata, membre du Club, habitant à Porto-Vecchio qui est venu sur le parking de l'hôtel avec tout ce qu'il fallait pour changer les garnitures des freins à bout de souffle. Il a été encore sur la sellette pour essayer de trouver un démarreur de remplacement (avec son ami Jacques Fieschi de Propriano) et Jean Marcangeli qui proposait de prêter celui de sa propre Traction. Mais Elio a fait aussi très fort : le démarreur qu'il a déposé chez Chronopost à 19 h à Taradeau était rendu le lendemain à 10 h à Porticcio, sans doute un record en la matière ! Un grand merci à tous ces copains.

    Les points forts du voyage ont été nombreux :

    - le déjeuner près de Porto-Vecchio à la paillote Tiki de Marc, bien connu des Zuliani et des Severi : un vrai festin dans un cadre idyllique, merci Henri ;

    - la rencontre et le repas partagé à Porticcio avec quelques amis du sud : Jean-Louis Foata et Lila, Pierre Bujoli et Philo, Pierre Marcangeli et Marie-France et des membres de sa famille (venus en Italie en 2015) ;

    - la rencontre, le repas partagé et le bout de route fait ensemble avec Serge Tartaroli, Pierre-Paul Nicoli et Gérard Renault-Graziani ainsi qu'un ami (hélas le joint de culasse de la belle 11B 50 de Serge se faisait la malle au retour de la balade) ;

    - la nuit à l'hôtel Scopa Rossa d'Evisa à 900 m d'altitude : ambiance montagnarde fraîchement assurée. Le lendemain, pluie et brouillard pour franchir le col de Vergio (1478 m, le plus haut de Corse) qui nous menait à l'Ile-Rousse (en zigzaguant pour éviter les nombreux cochons qui divaguaient le long de la route) ;

    - enfin, cerise sur la gâteau, la nuit à l'hôtel **** Santa Maria à l'Ile-Rousse : chambres donnant sur la plage, coucher de soleil flamboyant, inattendu après le temps pluvieux de la matinée !

    - pour faire bonne mesure, les traversées aller et retour ont été "tranquilles" pour une fois, ce qui a rabiboché les pieds non marins avec le bateau.

    Vous comprendrez que la séparation après tant de beaux et forts moments partagés au quotidien ne s'est pas faite sans une certaine émotion, mais le Club est là pour prolonger et partager ces souvenirs heureux, notamment le 23 octobre à la sortie de Villars-surVar.

    Je vous laisse regarder les nombreuses photos prises par Sosso qui a passé énormément de temps, non seulement pour les prendre (ça, vous en avez été témoins) mais aussi et surtout pour les trier, les retoucher et les incorporer au grand album de ce beau voyage.

    PS : C'était ma première grande randonnée avec ma dernière (et ultime) Traction : une 11B 1950 (moteur 11D et boîte 4) que certains d'entre vous ont déjà certainement vue. Ce rêve d'une Traction "sur mesure" a été possible grâce à l'implication sans faille d'Elio qui a été sur tous les fronts : discussion avec le vendeur (à Limoges), envoi sur place d'un ami pour aller la voir, réception de la voiture chez lui, démontage, r commande des pièces, échange du moteur et de la boîte, passage du CT, etc, etc. Je tiens à le remercier pour cette opération d'envergure que je n'aurai jamais pu mener à bien sans son aide et son expérience.

    2016 09 13/20 - Corse