• 2013 04 14 - Bastia

    WEEK END DANS LE CAP CORSE

     La section corse de la T.M., créée l'an dernier par Bernard Fantauzzi, regroupe autour de lui une douzaine de tractionnistes de Bastia et la Haute-Corse ainsi que trois ajacciens.

     Ce jeune groupe souhaite se développer en augmentant son effectif, surtout dans la Corse-du-Sud. Quoi de mieux qu'une belle et bonne virée tous ensemble pour en fédérer les membres ?

     Bernard a proposé au Président du club des 3 A (Anciennes Automobiles Ajacciennes), Jo Tricanti, de venir avec ses troupes découvrir la merveilleuse beauté du Cap Corse du vendredi 12 au dimanche 14 avril.

     Sept couples ajacciens mettent en début d'après-midi le vendredi 12 le cap ... sur le Cap :

    Antoine et Sandra Arezzu
    Pierre et Philo Bujoli
    Tony et Josette Courbier
    Jean et Marie-France Marcangeli
    Gérard et Josette Ragache
    Julien et Chantal Sicard
    Jo et Natacha Tricanti

     Destination : l’hotel U Libecciu à Maccinagio où nous arrivons vers 19 h.

     La route est longue (190 km), mais si belle... Elle se tortille de plaisir à suivre la côte. Tantôt elle la domine en des à-pics vertigineux, tantôt elle s'étire paresseusement le long des plages.

    Quelle joie de découvrir ou redécouvrir la beauté des paysages et des marines qui se succèdent de Bastia à la pointe du Cap. On traverse Pietranera, Miomo, Lavasina et son sanctuaire, Erbalunga, Sisco, Pietracorbara, Porticciolo, Santa Severa, Meria.
    Les constructions traditionnelles à toit de lauzes et murs en pierre du pays, véritables camaïeux de verts et gris bleutés, confèrent aux différents hameaux et villages traversés une unité architecturale austère mais sans tristesse qui reflète le caractère des habitants : sérieux, solides, sobres, et chaleureux.

     Arrivée à Maccinagio, et accueil amical à l'hôtel U Libecciu ***, impeccable: service agréable, chambres spacieuses et confortables, bien équipées, cuisine sympathique et prix doux : un très bon choix.

    Nous y retrouvons les organisateurs de notre virée, Bernard et Brigitte Fantauzzi et Monique et Thomas Michêli.

    Le samedi 13 nous sommes tous rejoints par des membres bastiais de la Traction Méditerranée :

    Daniel Bernus
    Claudine et Louis Filippi
    Suzy et Augustin Franconeri.

     Le programme que Bernard nous avait préparé était alléchant et devait tenir toutes ses promesses.

    Samedi matin départ pour la visite de l'extrême pointe septentrionale de la Corse, la marine de Tollari, sorte de Finistère, bout du monde où les vagues peuvent présenter des creux de 14 mètres ! Mais aujourd'hui, le temps est calme, d'une douceur printanière. Nous sommes accueillis par M. Claude Cazamajou, président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer et du club nautique de Tollari, qui sait rendre vivante son érudition  (perso.orange.fr/cntollare/). Puis arrêt à Barcaggio pour une courte visite de cette pittoresque marine, hameau de la commune d'Ersa, dont le maire, M. Thomas Micheli nous fait l'historique.

     M. Philippe Lucchetti se joint à nous pour le déjeuner pris au restaurant SaintJean à Ersa. ll sera pour le reste de la journée notre guide, époustouflant de connaissances sur le Cap Corse.

    Après le café pris chez Monique et Thomas Micheli (merci à tous deux pour leur accueil) nous visitons à Rogliano, sous la conduite de Philippe Lucchetti, l'église Sant'Agnellu et le couvent Saint François, dont il connaît d'autant plus parfaitement l'histoire qu'il lui appartient.
    Le soir dîner au Libecciu, et la gaité est au menu...

     Dimanche 14: nous rejoignent pour le tour du Cap, destination Murato :

    Pierre Paul Nicoli
    Yves Biaggi
    Patrick Morganti et son père
    Serge Tartaroli
    Jean Michel Nicoli
    Jean Claude Retali
    Hubert Recoveri.

     Cette dernière journée sera comme le bouquet d'un feu d'artifice. Nous allons poursuivre notre tour du Cap par la côte ouest, peut-être encore plus magnifique que l'autre.

    Itinéraire : Maccinagio, Santa Severa, Luri, col de Santa Lucia (avec la tour dite de Sénèque au pied de laquelle, selon la légende, ce philosophe fut fouetté avec des orties pour avoir été un peu trop entreprenant envers une jeune fille corse lors de son exil), Pino, Minervio, Albo, Nonza, Negru, Farinole, Patrimonio, puis Saint Florent qui termine le tour du Cap.
    De là nous montons vers le Nebbio par Oletta et Olmetta di Tuda. Nous admirons au passage la chapelle médiévale San Michele à l'entrée de Murato où se trouve la ferme auberge Campo e Monti, terme de notre équipée, que l'on atteint par une piste de 2 km plutôt raide dont nos braves vieilles mécaniques viennent cependant vaillamment à bout.
    Mais l'endroit est unique : une ancienne bergerie restaurée dans le style de la région, avec toit de lauzes et murs en schiste, et produits corses authentiques, charcuterie et fromages, « tianu » de veau, cannelloni et au dessert les fameux beignets de farine de pomme de terre, spécialité de ce restaurant.

     Une belle conclusion avant de se séparer en se donnant rendez-vous à la prochaine sortie, tous heureux d'avoir partagé en toute convivialité ces bons moments d'amitié.

     Nos vieilles voitures se sont magnifiquement comportées: aucun problème mécanique, aucune panne ni contretemps, mis à part un pneu éclaté à Patrimonio pour le cabriolet Traction de Jo Tricanti, le président des 3 A.

     Un grand merci à Bernard pour la magnifique organisation de ce week end !

    le Responsable du groupe Corse-du-Sud: Jean Marcangeli