• 2012 09 15/16 - St Maximin

    Appel St Maximin

    Samedi 15 septembre:
    Trajet Aller
    Glacière Pivaut - Ste Baume 

    Dimanche 16 septembre:
    Barrage du Bimont 
    Trajet Retour

    Vidéos
    Glacière Pivaut 
    Photo à la Glacière 
    Parvis de la Basilique
    Pizzaiolo de L'Imprévu

    Particpants:
    Jean et Alice Pieracci - Elio et Liliane Severi - Carole Belin - Marcel et Chantal Mocali - Claude et Edith Morice - Charly et Solange Perisi - Charly et Renée Perruquetti - Bernard Prudhomme - Daniel et Marie-Jo Ruby - Claude et Marie-Rose Verdegl.

    Cette magnifique balade autour de la Montagne Ste Victoire (une première pour beaucoup d'entre nous) s'est déroulée sous un soleil radieux et n'a été marquée par aucun incident mécanique (merci Elio). Les plus lointains participants ont "avalé" 510 km dans le week-end, mais quand on aime ...
    Et on ne pouvait qu'aimer, tant l'organisation a été parfaite: les applaudissements ainsi que les "hip hip hip" qui ont fusé à l'intention de Jean et de Elio à la fin du pique-nique du dimanche ont montré la satisfaction de l'ensemble du groupe.

    Le samedi, les groupes se sont formés, à Carrefour Antibes et à Vidauban. Puis c'est par la regrettée RN7 que nous avons rallié St Maximin. Sous la conduite de Jean Pieracci venu à notre rencontre avec sa belle 15/6, nous avons été vers le parking proche de "L'Imprévu", restaurant choisi pour le déjeuner et le dîner.
    Nous y attendaient Fred Martin et sa copine Sandra venus de Mérindol (84), distant  de près de 100 km pour saluer les anciens copains. Mais quand on aime ... (air connu).
    Après le déjeuner, très agréable, pris sur la terrasse ombragée du resto, direction Mazaugues où est construite la Glacière Pivaut que Jean nous a faite visiter. Pour les explications, je vous renvoie à la petite vidéo, au diaporama et à ce lien.
    Puis passage à la Ste Baume pour rafraîchir voitures (petit arrêt) et passagers (petite boisson) dans un bar situé non loin de la célèbre grotte. A défaut d'y être montés, faute de temps, vous pouvez avoir un aperçu de cet endroit grâce à ce clip.
    Par une magnifique petite route nous avons rejoint St Maximin pour visiter la Basilique. Quelques éléments de son histoire dans ce clip de l'INA. A l'issue de cette visite, nous avons pu garer nos Traction sur le parvis de la Basilique. Dire que nos voitures ont suscité l'intérêt des chalands serait un euphémisme. En fait, il a été très difficile de trouver un moment pour prendre des photos "sans âme qui vive". Mais tous ceux qui voyagent en Traction conaissent bien ce phénomène.
    Le soir, il était prévu de retourner à "L'Imprévu" pour un repas-pizzas. Une fois de plus, satisfaction générale, tant au niveau du cadre (notamment le pizzaîolo en action) que de la qualité des pizzas.
    Le lendemain, après une nuit sans histoireà l'Etap Hôtel du coin, le rassemblement avait lieu sur le même parking que la veille. Seul changement: Jean avait troqué sa 15/6 en délicatesse avec son démareur pour une charmante 2CV.
    Et vogue la galère vers St Antonin sur Bayon, au pied du massif de la Ste Victoire. L'endroit est splendide, mais il faut "tirer la langue" pour y arriver: route étroite et circulation non négligeable. Halte au Musée de St Antonin pour admirer les lieux, puis en route pour le barrage du Bimont via le Tholonet. A l'emplacement du pique-nique nous attendaient Fred et Sandra, en Harley cette fois: encore un belle trotte pour eux, mais vous allez dire: quand on aime ...
    Les tables dépliées et les victuailles étalées, les discussions allaient bon train (on ne peut pas dire: bonne Traction). Les Pieracci avaient apporté quelques bouteilles de  rosé et 2 grands paniers de raisins, le tout de leur crû. Un grand merci.
    Après une promenade digestive sur le barrage, il était temps de prendre le chemin du retour, très long pour certains extrême-orientaux. Mais quand on aime ...

    Salut à tous et encore merci à Jean et à Elio.