• 2012 04 15 - Citro Levens

    2012 04 15 - Citro Levens

     

     

     

     

    2012 04 15 - Citro Levens



     

     

    On a l'habitude d'arroser un anniversaire dans la joie.
    Ce week-end, pour la 10ème édition de leur manifestation, les organisateurs (Jean-Claude Viola et son équipe du Volant de Fer) auraient souhaité un arrosage plus discret, et même, si possible, pas d'arrosage du tout.
    Car hélas, la météo, pessimiste pour cette période, a montré une fois de plus qu'elle tend à devenir une science exacte. A tel point que le grand pré, saturé d'eau depuis plusieurs jours, a dû être abandonné pour des emplacements plus au sec dans les hauteurs du village.
    Henri Zuliani et Philippe Borg, venus avec le fourgon ouvrant d'Henri, ont assuré, avec leur dévouement habituel et souriant, la permanence pour notre club. Ce point de chute, abrité et bien visible, arborant notre banderole, a vu défiler beaucoup de nos membres qui n'ont pas hésité à "se mouiller" pour venir participer: Lucien et Nicole Arnaudo, Pierre et Albane Caradec, Charly Conil, Jean-Pierre Cotta, Gilbert et Florence Fantino, Jean et Jean-Pierre Guyet, Marcel et Chantal Mocali, Charly et Renée Peruquetti, Bernard Prudhomme, Henri Risso, Patrick et Martine Roustan, Daniel et Marie-Jo Ruby, Elio et Liliane Severi, Jean-Claude Silvy, Jeean-Baptiste Teverini, Claude et Marie-Rose Verdegl et Solange et moi-même. Paul Burro et son ami José tenaient leur stand de brocante axée Citroën à "l'ombre" de leur HY. Je n'oublie pas nos membres, également organisateurs par leur casquette "Volant de Fer", forts affairés vous l'imaginez: Jean-Claude Viola et Claude et Roger Lanza.
    Croisés entre les stands, Marlène Wolgensinger et Henri Dargent qui étaient venus malgré la pluie . A noter la présence de notre ami le photographe Pierre Vieuille dont je vous reommande le magnifique diaporama.
    Egalement, nous avons eu droit à la démonstration d'une 2CV bicéphale, prototype utilisé par les pompiers du Var.
    Jusqu'à la fin de la matinée, le temps a "tenu". On aurait pu croire que Zeus, dieu de la pluie, allait déjeuner et nous "lâcher", mais non, il a tenu à obéir aux prévisions de la météo et au contraire, il nous a "lâché" ses cataractes.
    Dans ces conditions, la pause déjeuner (après l'assiette de socca et l'apéritif de la municipalité) a quasiment marqué le fin de la journée.
    Il convient de féliciter les organisateurs pour leur capacité à avoir su s'adapter à l'inclémence des éléments et à n'avoir pas laissé leur manifestation "tomber à l'eau" comme cela aurait pu être le cas. Au prix de nombreux efforts supplémentaires, vous vous doutez bien: bravo à eux.